L’esprit Festirock

#2013: Where is my mind ?festirock

Nous sommes en 2013 après JCVD. Toute la France est occupée par la morosité ambiante et la musique médiocre… Toute ? Non ! Un petit village d’irréductibles Gaulois(es) résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et en ce jour de septembre 2013, même si la vie n’est pas forcément facile pour les garnisons du voisinage peu habituées aux déflagrations sonores extérieures, une soixantaine de bonnes âmes participent sans vraiment le savoir, lors d’une soirée privée, à la première naissance du FestiRock : un seul groupe live expressif, du partage communicatif, du karaoké approximatif, des fous rires et des cris de fous bref un véritable esprit festif pour une belle soirée arrosée (par la pluie... mais pas que...) qui restera au final un magnifique souvenir... même si personne ne se rappelle du nom du bébé.

(« On se souvient de rien, et puisqu’on oublie tout, rien c’est mieux que tout.» S.GAINSBOURG)

 

 

#2014: Feeling goodpolaroid2014_feelinggood

Une année plus tard, au même endroit, la résistance continue et s’organise fièrement avec une vraie scène en extérieur, du gros son et de belles lumières : plus de groupes, plus d’instruments, plus de voix, plus de diversité rock n’ familiale viendront illuminer une fin d’après-midi ensoleillée pour accoucher d’une magnifique soirée euphorisante. Le nombre d’irréductibles résistants est en forte hausse et la taille limite du campement privé est atteinte puisque la famille compte ce soir-là 150 membres (gendarmerie non-comptée) : ils assistent tous, émus, au véritable baptême du FestiRock qui cette fois porte fièrement son nom et nait en grande pompe dans un festival de décibels, de sourires, de coupures d’électricité, de « Ghost », de demande en mariage, d’accordéon et de prestations scéniques excitées, apeurées, improvisées ou maitrisées… qui auront toutes en commun une sincérité follement communicative.

(« Et puis nos coutumes divergent… et divergent cet énorme.» P.DESPROGES)

 

 

#2015: Fresh Eyes

Excitation, stress, plaisir, intensité, fatigue, bonheur, les sentiments s’entremêlent encore pour résumer ce que représente maintenant cette date du samedi 20 juin 2015 pour notre communauté qui ouvrit ce jour ses portes et son ring musical au reste de la comté. Avec un peu plus de 8 heures de musique live, libérée et délivrée toujours gratuitement à une famille de cœurs difficilement estimable (666 ? 812 ? ou 1251 ?), cette première édition ouverte au public en plein centre du village restera gravée dans toutes les mémoires, des moins inhibées au plus imbibées. Sur scène d’abord, l’enchainement musical entre les tremplins « découverte » et les groupes confirmés fut surprenant de liberté et d’audace: jeunes trompettistes émus, sérendipité grenobloise sautillante, pop viennoise radieuse, gospel black intense, force jaune euphorisante, carburant local énergisant, envolée vocale lumineuse et enfin triomphe rock « Diskko » pas volé du tout, c’était quatre cinq secondes magiques à tout moment pour un « Hallelujah » de partage permanent. Et jusque tard dans la nuit, le spectacle était également présent dans chaque mètre carré de la vaste pelouse « ambiance champêtre » du festival : une cinquantaine de bénévoles oranges et rouges, œuvrant corps et âmes et offrant leur monde festif et accueillant à cette foule diversifiée et avide de découverte musicale: c’était frais, c’était nouveau, c’était FestiRock et c’était beau.

(« La musique, c’est du bruit qui pense.» V.HUGO)

 

 

#2016: Twice upon the time

2016 est déjà en approche... et si vous lisez encore ces lignes, ne réfléchissez-plus trop c’est que vous avez bien « l’esprit FestiRock ». Ça tombe très bien, cette année nous comptons à nouveau sur vous pour faire grandir nos rangs de passionné(e)s, participer pleinement à cette seconde édition ouverte au public et nous aider à doubler la mise avec panache ! On ne change pas une équipe qui gagne donc vous aurez droit bien entendu à de la musique live rock n’ roll avec 4 ou 5 groupes majeurs de la région (ou d’ailleurs.. on est sur le coup !) avec toujours des entractes musicaux surprenants, du gorille orangé à foison, des stands derestauration où régneront fumées et bonne humeur, des animations pour les plus jeunes (jeux), et les plus vieux (buvettes) bref tout ce qu’il faut pour profiter d’une belle soirée d’été, de 16h00 à « on verra bien quand dans la nuit ». Ah oui, une dernière chose, le FestiRock pouvait difficilement continuer à se placer le même week-end que les nombreuses manifestations liées à la fête de la musique, vous êtes nombreux et nombreuses à nous avoir fait la remarque donc en 2016, le plus gros changement sera la date... que vous pouvez d’ores et déjà marquer du signe jovial et excentrique de votre choix sur l’ensemble de vos calendriers (poste, pompiers, Clara Morgane, Dieux du stade) :

13327431_1046321995450262_4285725402242680261_n

Ça se passe toujours à St-André-Le-Gaz, un village résistant qui sent bon la diversité rock n’roll culturelle et familiale : en ces périodes troubles, Jimmy, Elvis, Robert, Mick, Paul et nos autres dieux savent qu’on en a doublement besoin. Alors, faites passer la bonne parole autour de vous : l’entrée à cette manifestation sera encore gratuite donc n’hésitez-pas à bloquer la date pour venir en famille ou entre amis, rester la journée entière ou seulement pour quelques heures, passer un petit moment de liberté en notre compagnie et apporter votre contribution à l’édifice FestiRock, un pur moment de partage et de rock n’ roll.

(« C'est beau de fabriquer sur scène une émotion, de faire partager du sacré, du spirituel, du charnel. » A.BASHUNG)

Vidéo souvenir 2015

 

Actualités

20160309_224245

FestiReview #03 : BLUES PILLS

« High class woman » #2016-03-09: BLUES PILLS (+WHITE MILES + SUNDER) @Ninkasi Kao (LYON) Pour notre plus grand plaisir, les Blues Pills, le groupe de rock suant d’Elin Larsson et […]

20160226_223146

FestiReview #02: FOALS

« When I see a foal, I don’t see a lion. » #2016-02-26: FOALS (+HER) @Amphithéatre3000 (LYON) Quelle ne fut pas notre surprise d’apprendre que la sensation pop-rock anglaise du […]

20160208_211459[1]

FestiReview #01: GHOST

« If you have ghosts, then you have everything. » #2016-02-08: GHOST (+DEAD SOUL)  @La Belle Électrique (GRENOBLE) L’une des toutes meilleures salles de concert de la région Rhône-Alpes continue sa belle […]

En voir plus

Programmation

Edition 2016

VignetteBereniceBright
VignetteBrandNewMen
VignetteHankies
SunExpress
VignetteJose&TheWastemen
VignetteDatcha

Infos Pratiques

Restauration/Bar

 

hotdog-01

                                   Deux buvettes

                                   Stand restauration : Chipolatas, merguez, hot-dog, frites...

                                   Stand enfants : Crêpes, barbe à papa, sirops...

 

                                   Stand Merchandising :  t-shirt, CDs...                                    

 

Animations

 

plus-01

                                        Une zone de jeux pour les enfants avec :

                                                    -  Château gonflable

                                                    -  Pêche aux canards

                                                    -  Atelier maquillage

Comment venir ?map-01

 

 

 

 

Stade de Saint André le Gaz

Rue Lavoisier

38490 Saint André le Gaz

Parkings fléchés sur place

A ce jour :

0
Festivaliers
0
Bénévoles
0
Bières bues
0
Heures de musiques

Nos Partenaires